Mon avis sur le Galaxy Z Fold3

Mon avis sur le Galaxy Z Fold3

Début décembre 2021, j’ai totalement craqué et j’ai acheté un Galaxy Z Fold3. Et je l’ai renvoyé à Samsung pendant le délai de rétractation.

Il y a eu des points que j’ai apprécié, d’autres moins, je vous les détaille dans cet article. Tous ces points sont bien entendu subjectifs.

Les écrans

Le point le plus important du Z Fold3 est la présence de deux écrans : un accessible sans déplier le smartphone, le deuxième, replié.
L’avantage, c’est d’avoir un grand écran dans un format qui rentre dans une poche.
Le problème, c’est que l’écran extérieur est beaucoup trop haut et trop étroit pour être utilisé confortablement. Je n’ai pas réussi à m’adapter au clavier affiché sur l’écran extérieur. J’utilisais Gboard et les touches n’étaient pas assez larges à mon goût. C’était parfait pour contrôler la musique en cours de lecture, accéder à Google Discover, l’écran d’actualités personnalisé sur l’accueil du smartphone, mais c’est à peu près tout ce que je faisais avec.

Concernant l’écran pliable, il est beaucoup plus solide que sur les deux premières itérations du Galaxy Z Fold. Honnêtement, la pliure au centre de l’écran ne m’a jamais vraiment dérangé, pourtant c’est ce dernier que j’ai majoritairement utilisé pendant ces quelques jours en compagnie du téléphone pliable.
Du coup, j’avais l’impression d’être contraint d’utiliser une petite tablette en permanence, ça n’était pas très confortable.

Avec le Z Fold, vous pouvez replier l’écran à environ 150° pour bénéficier d’un appareil que l’on peut poser sur une table pour regarder une vidéo. Mais du coup, on se retrouve avec la moitié de l’écran exploitée pour la vidéo, et sur une vidéo en 16/9, la majorité de ce que propose YouTube, ça faisait énormément d’espace perdu. Sans compter que le « mode tablette » n’est pas vraiment exploitable dans cette position, car le téléphone va avoir tendance à basculer.

Le format

Concernant le format, il s’agit ni plus ni moins que deux téléphones l’un sur l’autre que vous glissez dans votre poche. C’est un peu inconfortable, d’autant que le produit se fait ressentir dans la poche par son poids.

Un usage qui aurait pu être découvert est celui du jeu via émulateur, parce que le format se prête parfaitement à l’émulation Nintendo DS ou 3DS !

Le logiciel

Par contre en terme de logiciel, Samsung a fait un travail excellent pour l’optimisation de l’utilisation. On retrouve des gestes assez proches de ce que l’on connaît sur iPadOS, donc si vous utilisez la tablette d’Apple (ce qui est mon cas), vous ne serez pas dépaysé.

On a la possibilité de créer deux interfaces différentes, selon que vous utilisez l’écran intérieur ou extérieur, ou bien faire un miroir sur les deux écrans. J’avais opté pour la première solution, car je pensais utiliser un téléphone lorsque le produit est refermé, puis utiliser une tablette une fois ouvert. Comme précisé plus haut, je me suis plus souvent retrouvé à utiliser une tablette en guise de téléphone.

L’appareil photo

Je ne m’attendais pas à des miracles côté appareil photo, malgré tout j’ai quand même été satisfait des clichés du Z Fold3. Voici quelques exemples :

L’autonomie

La durée de vie de la batterie ne m’a pas forcément déçu ni surpris, elle est dans la moyenne haute des téléphones que j’ai pu utiliser, donc ça me convient.

Les accessoires

Samsung a la générosité d’offrir un coffret avec une coque à rabat et un S-Pen lors de l’achat du smartphone.
La coque à rabat, c’est non pour ma part, ça n’est déjà pas confortable à utiliser sur un smartphone traditionnel, mais alors sur un produit pliable c’est encore pire.
Pour ouvrir le téléphone, il faut ouvrir le rabat, essayer de le caler où on peut pour ne pas qu’il nous gêne, puis ouvrir le téléphone. Et il y a ce rabat derrière, avec le support du S-Pen (que l’on peut d’ailleurs détacher), qui est plus dérangeant qu’autre chose.
Heureusement, Samsung propose des coques en deux parties pour protéger l’appareil.

Pour le S-Pen, l’appareil n’est pas compatible avec les stylets traditionnels de Samsung. Il faut un stylet adapté pour éviter d’endommager l’écran.
Si lors des premières utilisations, on a l’impression que l’on va abîmer l’écran, cette impression disparaît assez rapidement pour donner une expérience proche de ce qu’offre un Galaxy Note20 Ultra. En plus large, et ça c’est top. Par contre, ça n’est pas très confortable d’utiliser le stylet tout en tenant l’appareil, car il est trop large pour être tenu convenablement et on se retrouve à avoir peur de le lâcher.

J’espère que cet article vous a plu, qu’il vous a éventuellement aidé dans votre décision d’achat. C’est un article assez court, peu travaillé car je n’ai pas gardé le téléphone assez longtemps pour pouvoir approfondir cet article encore plus.

Acheter le Galaxy Z Fold3 sur Amazon


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.