Premier aperçu de Windows 11

Il y a quelques semaines, peu de temps avant la WWDC21, Microsoft a annoncé une conférence dédiée à Windows, qui est prévue pour le 24 juin 2021.

Il y avait pas mal d’indices sur ce qui allait être annoncé, notamment la présence du nombre 11 sur plusieurs éléments de la communication de Microsoft. Du coup, internet s’est enflammé, on a commencé à voir des signes d’une nouvelle version de Windows un peu partout, sans vraiment avoir de confirmation.

Puis, il y a quelques jours, je vais faire mon tour sur YouTube et je tombe sur une vidéo de Michael MJD (chaîne exceptionnelle au passage, si vous aimez l’informatique), dont le titre était commençait par « Windows 11 Leaked ». J’ai tendance à avoir confiance en ce YouTuber, car il a pour habitude de faire des vidéos couvrant l’histoire du développement de certaines versions de Windows, afin de voir où l’OS se dirigeait et à quel stade du développement les nouvelles fonctionnalités étaient implémentées.

Du coup, j’ai regardé la vidéo, pour des raisons évidentes il n’a pas donné de lien de téléchargement. Je me suis donc résolu à faire des recherches pour mettre la main sur le saint ISO. J’ai trouvé plus de liens morts qu’autre chose, mais au bout de 45 minutes, j’avais enfin réussi à le trouver. Ce lien a été désactivé peu de temps après mon téléchargement, j’ai eu de la chance.

N’hésitez pas à cliquer sur les photos pour les voir en taille réelle.

Disclaimer : Si vous retrouvez ce Fichier ISO, je ne saurais que vous conseiller de ne pas l’installer sur votre ordinateur principal, pour plusieurs raisons :
– Il s’agit d’une préversion, on ne sait pas si c’est cette version qui sera livrée aux beta testeurs la semaine prochaine (si Microsoft annonce la disponibilité de Windows 11 sur le programme Insider)
– Vous pouvez vous confronter à des problèmes de stabilité et de compatibilité
– On ne peut pas être sûr à 100% que le système provient réellement de Microsoft, on ne sait pas si des fichiers ont été modifiés ou rajoutés, il y a donc un risque de vol de données
– Il peut parfaitement s’agir d’une version fake développée par des personnes non liées à Microsoft, ça existe et tout est possible.

Maintenant que le disclaimer est fait, on va pouvoir plonger dans le vif du sujet.

L’installation

De mon côté, et visiblement du côté de beaucoup d’autres personnes, je me suis retrouvé face à une erreur m’indiquant que Windows 11 ne pouvait pas être installé sur mon ordinateur à cause du non-support de TPM 2.0 sur mon ordinateur. TPM 2.0 est une technologie sécurisant le démarrage et l’installation de l’OS, donc si vous avez un ordinateur un peu ancien, vous pouvez vous retrouver bloqué.

J’ai donc dû flasher mon Fichier ISO Windows 11 sur une clé USB, puis télécharger un ISO de Windows 10, copier l’intégralité du dossier Sources de l’ISO W10 sur ma clé USB, sauf le fichier Install.wim

Après ça, tout a fonctionné normalement.

L’installation ressemble grandement à Windows 10, avec seulement quelques détails graphiques différents de ce que l’on connaissait auparavant (le logo Windows est plat, la police est légèrement différente.)

Une fois l’installation terminée, on se retrouve face à un tout nouvel assistant de démarrage (OOBE, Out Of Box Experience.) Je n’ai pas pu faire de captures d’écran de ce passage, je vous propose donc de regarder cette vidéo :

Le premier démarrage

Une fois le système installé et paramétré selon vos préférences, on retrouve un premier élément différenciant : le son de démarrage a été revu.
Ce son était désactivé par défaut sur Windows 10, et ça faisait depuis 2006 et la sortie de Windows Vista que ce son n’avait pas été modifié.

En dehors du son, nous retrouvons globalement le même écran de verrouillage que Windows 10, rien à signaler.

Le bureau

Une fois arrivé sur le bureau, c’est là qu’on se rend compte que les choses ont changé. La barre des tâches a été revue, les icônes (dont le menu Démarrer) sont maintenant centrées et par défaut la zone de notifications affiche la date et l’heure sur 3 lignes. La barre des tâches est un peu plus haute, ce qui honnêtement me déplaît un peu car elle prend vraiment plus de place que sur Windows 10. J’ai pu changer ce paramètre en modifiant l’échelle d’affichage.

Un reproche que je faisais à Windows 10 était le manque de cohérence sur les menus déroulants. Malheureusement, on a toujours deux formes différentes de menus déroulants sur Windows 11. Un clic droit sur le bureau affiche un menu avec une forme, un clic droit sur la barre des tâches affiche une forme totalement différente.

A droite du bouton Démarrer, on retrouve le bouton de recherche, l’affichage des bureaux actifs, et une nouvelle fonctionnalité Widgets, qui pour le moment n’affiche que la météo, les finances et l’actualité.

Les sons

Tous les sons ont été recomposés par Microsoft, on a maintenant des alertes beaucoup plus calmes et douces, même comparées à Windows 10. L’ensemble est accueillant, on n’a plus l’impression de se faire engueuler par l’OS à chaque fois qu’il y a un message d’erreur.

Le menu Démarrer

L’autre gros changement de Windows 11 par rapport à ses prédécesseurs, c’est le menu Démarrer. On commence à être habitué, à chaque nouveau Windows son nouveau menu Démarrer. Exit les tuiles, la liste d’applications installées sur l’ordinateur, on a maintenant un menu qui est plus large et qui affiche des applications épinglées, les éléments récents, le compte utilisateur connecté et le bouton d’extinction/redémarrage/mise en veille.

Comme sur Windows 10, on peut rajouter des raccourcis vers les dossiers fréquemment utilisés (Téléchargements, Documents, Vidéos etc) en bas à droite, vers le bouton d’extinction.

En haut à droite de ce nouveau menu, on retrouve un bouton All apps, qui nous affiche une liste qui semble toute petite par rapport à la taille de son conteneur.

L’explorateur de fichiers

Côté explorateur, rien de neuf, si ce n’est l’apparition de nouvelles icônes. Toujours pas d’onglets, toujours pas de simplification du ruban supérieur, rien n’a changé pour le moment.

En terme de design, on a maintenant des fenêtres aux coins arrondis, mais pas partout dans l’OS. Typiquement, vos logiciels auront cette nouvelle présentation mais les notifications de l’OS restent parfaitement rectangulaires.

En revanche, en terme de navigation, nous retrouvons une nouvelle fonctionnalité facilitant encore l’utilisation d’Aero Snap. Le simple fait de mettre votre curseur sur le bouton Maximiser (ou Minimiser) fait apparaître un cadre avec plusieurs dispositions de fenêtres.

Windows Terminal

Avec Windows 11 est maintenant intégré le Windows Terminal. Il est déjà disponible sur Windows 10, il vous permet de retrouver tous vos terminaux au même endroit : PowerShell, Invite de commandes, Azure, Ubuntu etc. Plutôt pratique, ça évite d’avoir 5 fenêtres différentes.
On a donc un terminal avec des onglets, mais l’explorateur Windows, beaucoup plus utilisé, n’a toujours pas le support des onglets. Bon.

Les réglages

Depuis Windows 8, Microsoft essaie de tuer le vieillissant panneau de configuration. Depuis Windows 10, l’équipe de développeurs Microsoft travaille dur pour rapatrier toutes ses fonctionnalités vers l’application Réglages. Cependant… On a toujours ces deux applications sur Windows 11, avec deux présentations différentes et des fonctionnalités manquantes dans l’un comme dans l’autre. Vivement que Microsoft aille au bout de son idée de moderniser son OS !

Conclusion

Pour conclure, Windows 11 est en quelque sorte Windows 10 mais avec l’interface de Windows 10X, qui si vous vous ne souvenez pas devait être l’OS dédié aux machines à plusieurs écrans chez Microsoft. Windows 10X avait été annoncé en octobre 2019, en même temps que la Surface Neo, Surface Duo, Surface Laptop 3 et Surface Pro 7.

Je ne suis pas convaincu que ce nouveau menu démarrer convienne à beaucoup d’utilisateurs, qui sont généralement assez réticents au changement.
D’un autre côté, Microsoft a toujours été dans une position assez délicate. L’entreprise aimerait faire évoluer son OS de manière conséquente, mais se retrouve bloquée par une part de marché beaucoup trop importante, surtout en entreprise. Révolutionner l’OS, son fonctionnement et son interface sont des décisions beaucoup trop risquées, car les utilisateurs professionnels n’ont pas le temps de s’habituer tous les 5 ans à une interface totalement repensée. Chaque évolution de Windows (excepté Windows 8) est relativement proche de l’ancienne version, pour les raisons que j’ai évoquées précédemment.

Personnellement, j’aime le nouveau design de Windows 11, mais encore une fois je pense que l’élément de controverse sera ce nouveau menu Démarrer. En dehors de ça, l’OS semble aussi stable que Windows 10, je n’ai rencontré aucun problème à l’utilisation, même si je dois admettre que ça n’a pas été l’OS principal dans mon utilisation depuis son installation.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaires ! Juste une petite précision, je ne fournirai pas le fichier .iso

Je vous demanderai juste un service… Merci de m’apporter des oranges quand je serai en prison à cause de cet article 😀

Une réflexion sur « Premier aperçu de Windows 11 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *